Cathy Daraux – Bouquiniste et correctrice littéraire indépendante

 

bouquiniste, correctrice indépendante, correctrice littéraire indépendante, Cathy DARAUX, Kdy des livres, Partages de la Bouquiniste, en forme de graal, Surveymonkey - assistante administrative indépendante - télésecrétaire - secrétaire indépendante, secrétaire freelance, assistante administrative indépendante, assistante administrative freelance

Bonjour, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour ! Je suis Cathy DARAUX.

Je vis à Castres dans le Tarn, avec mon mari et mon fils de 6 ans.  Je suis bouquiniste, chroniqueuse,  correctrice et je viens tout juste d’attaquer mon premier roman.

 

Quel a été ton parcours ?

Après un Bac L Arts, il a fallu trouver une formation peu cher et pas loin, ça a donc été un BTS CGO. Puis, du boulot dans la grande distribution dans les petites villes du sud ouest. Mais j’ai été vendeuse dans une toute petite quincaillerie d’un tout petit village, et c’est ça qui m’a donné envie d’ouvrir mon tout petit commerce. Je ne savais pas encore que ce serait une bouquinerie.

 

Parle-nous de ton activité.

Mon activité est en plein changement.  J’ai repris ma bouquinerie en décembre 2016, y ai ajouté un salon de thé, des animations. Malheureusement, j’ai dû la fermer juste hier. Les centres-villes ont vraiment un avenir très incertain.  Je continue donc sur les marchés, et surtout sur mon site Internet, que j’ai ouvert conjointement à mon blog en milieu d’année. En plus, des bouquins d’occasion, récents, anciens, « vintage », je chronique et vends des auteurs indépendants. Nous sommes trop rares à les proposer à la vente, ce qui est un réel manque à gagner pour les clients, car je déniche tous les  jours des pépites !!! Et pour aller encore plus loin dans ma démarche, je m’installe également comme correctrice « consultante littéraire  » pour aider et coacher ceux qui ont de belles choses à dire et qui veulent perfectionner leurs écrits.

 

Qui sont tes clients ?

Il y a plusieurs sortes de clientèles chez les bouquinistes :

  • « les puristes » qui aiment parler, sentir, toucher les vieux ouvrages,
  • “les techniques » qui vont venir chercher des essais de sociologie du début du siècle, par exemple,
  • “les passionnés“ : les guerres napoléoniennes, la technique du crochet, l’architecture soviétique… chaque passion à ses bouquins !
  • et, bien sûr, les « Livrovores », qui cherchent les petits prix pour assouvir leur appétit de lecture, et qui sont toujours friands de nouvelles découvertes !

 

Quelle est la personne que tu admires le plus ? Et pourquoi ?

 Question compliquée, réponse spontanée : mon mari !

Il m’a soutenu en bloc dès le début de mon projet ! Il croit en moi à 100%, encore maintenant. La fermeture de la boutique est un coup très dur, mais il continue à porter et à croire en moi coûte que coûte ! Il a pris tous les risques pour que je vive ma passion, même en ayant connu les difficultés de ses parents entrepreneurs. C’est pour moi un exemple d’humilité, d’humanité et de don de soi qui m’éblouit.

 

Une anecdote à nous raconter ? 

Cette étudiante qui est venue chercher un bouquin SF ou fantasy et qui est repartie avec un Barjavel et un Steinbeck. Une vente à 6 €, mais la meilleure ! Cela me fait croire en l’importance de mon métier et des libraires indépendantes. Ce n’est pas le serveur d’Amazon qui peut apporter autant à ses clients.

 

Pourquoi s’adresser à toi ?

 Parce que je touche tous les lecteurs et que tous les lecteurs me touchent.

Parce que je refuse de spéculer sur le prix des livres.

Parce que j’aime mes bouquins et que même avec l’e-commerce, je souhaite conserver la proximité avec mes clients.

 

Comment envisages-tu ton avenir professionnel ?

 Continuer à me battre, à faire mon petit trou au milieu des géants et poursuivre ma passion, la développer grâce au e-commerce, car nous n’avons plus le choix ! Développer mon activité de correctrice. J’ai quelques commandes qui arrivent déjà. L’une d’elles est bouclée et c’est passionnant et extrêmement gratifiant de travailler avec des auteurs.

Et, bien sûr, finir mon bouquin, qui raconte l’histoire de mon village, et peut être un autre qui commence à faire sa place dans mon cerveau !!

 

Vous pouvez retrouver Cathy sur son site Web

Bouquinerie

Et sur ses réseaux sociaux :

Facebook

Twitter : @En Forme de Graal ,

Kty des Livres Instagram,

YouTube et Google + : Les Partages de la Bouquiniste

Blog 

 

Merci beaucoup Cathy d’avoir bien voulu être mon cobaye pour cette nouvelle rubrique interview.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s